ORIGINES

C’est en 1998 et après avoir parcouru les chemins d’Amérique du Sud pendant plus de deux ans que Cyril Corbière et Myriam Moulene arrivent dans un petit village de la cordillère des Andes situé à 3000 mètres d’altitude.

L’art de tricoter qui se perpétue de générations en générations chez tous les descendants des peuples incas et qui a tendance à s’éteindre aux profit d’artisanats plus lucratifs, était encore bien ancré dans ce petit village Andin.

Si les produits proposés étaient incompatibles avec les exigences du marché européen : laines trop rustiques, tailles uniques, coloris hors mode, Cyril et Myriam semblèrent convaincus du potentiel créatif des populations locales et de leur volonté de participer à ce projet. Ils décidèrent donc de créer leurs propres modèles et de n’utiliser que des matières premières naturelles issues des provinces locales des Andes.

SAMOMAYA est ainsi né de la rencontre de deux cultures, le fruit du mélange d’un savoir faire ancestral et du désir d’apporter une réelle contribution dans la vie des populations locales.



Samomaya - © Samomaya - Photo Christine CAYRE Samomaya - © Samomaya - Photo Christine CAYRE